Quelles différences entre le télétravail lié au confinement et le télétravail normal ?

Quelles différences entre le télétravail lié au confinement et le télétravail normal ?

« Le télétravail, je connais, j’en fais depuis deux ans ! « . Cette phrase résonne souvent, mais est-ce totalement juste ?

Le télétravail imposé par le confinement est bien du télétravail, mais il comporte des spécificités qu’il faut bien avoir en tête pour ne pas raisonner en fonction de cette seule expérience.

Voyons les différences :
Le télétravail COVID a été décidé dans le cadre d’une loi d’urgence sanitaire. Il a été imposé à toutes les structures et à tous les actifs pouvant télétravailler. Le télétravail normal repose sur un double volontariat, celui du salarié (l’employeur ne peut imposer le télétravail à un salarié) et de l’entreprise (le salarié ne peut pas décider seul de faire du télétravail).

Le caractère imposé du télétravail COVID comporte de nombreuses conséquences qui en modifient la nature profonde.

– un télétravail à plein temps, alors que le télétravail normal se limite souvent à 2 ou 3 jours par semaine.

– un manque d’équipements. Le 16 mars 2020, tout le monde est rentré chez lui, sans pour autant avoir le matériel et logiciels pour travailler correctement. Dans certaines structures, les agents ont attendu 1 mois leur pc, sans pouvoir travailler !
Le télétravail normal suppose que le salarié soit équipé correctement.

– un cadre de travail difficile, avec parfois plusieurs personnes en même temps au domicile. Papa et maman télétravaillent, les trois enfants sont en téléenseignement car l’école est fermée et il n’y a qu’un pc à la maison. Papa travaille très tôt, maman très tard et les enfants dans la journée !
Le télétravail normal s’effectue dans un cadre de travail calme et ergonomique.

– aucune anticipation, aucune formation, on a sauté dans le grand bain sans savoir, et on a fait comme on a pu !
Le télétravail normal se discute avec son manager pour identifier les tâches, les habitudes de communication, les modalités de rendu-compte.

– pendant la période du couvre-feu (il y a un an déjà !) on ne pouvait plus faire ses courses après 18 heures, alors on les faisait pendant les heures de boulot, avec l’accord du manager.
En télétravail normal, on doit rester sur son lieu de travail, son domicile pendant ses heures de travail. On ne peut donc pas vaquer à ses occupations personnelles.

Je pourrais continuer longtemps la liste des différences.
L’expérience du télétravail lié au confinement a fait prendre conscience à 80 % des salariés et des managers de l’intérêt de ce mode d’organisation, mais il ne faut pas transposer sans nuance cette période difficile.

Et vous, comment avez-vous vécu ce télétravail imposé ?
Comme un moment merveilleux, ou comme un enfer ?

Par MATTHIEU BILLETTE DE VILLEMEUR

Fondateur et animateur de teletravail.fr et Catalogue Teletravail.fr Formation au télétravail : création d'entreprise, management de télétravailleurs, mise en place du télétravail, télétravail salarié