La relance économique par le télétravail ?

La relance économique par le télétravail ? N’importe quoi
Un peu de sérieux, qui a-t-il de commun entre la macroéconomie et le télétravail ?

Voyons plutôt :

Un salarié conduit sa voiture, 50 km le matin et 50 le soir, pour aller travailler. 100 km par jour. Sa voiture consomme 10 l au 100, soit 10 l par jour. L’essence coûte 1,50€/litre. Chaque journée de travail lui coûte 15€ de trajet.

Depuis qu’il télétravaille 2 jours par semaine, il économise 30€ par semaine, soit 120€ par mois, disons 1200€ par an. (je ne tiens pas compte de l’usure etc…)

Le télétravail lui fait économiser 60% d’un 13eme mois (le salaire médian en 2021 est de 1940 € / mois selon l’Insee).

Ces 1200€ économisés seront consommés autrement par le télétravailleur.

Selon l’Insee 81% de la consommation des ménages va vers des produits fabriqués en France. Donc 960 euros iront vers des produits français plutôt que vers des hydrocarbures, importés à 100%.

Si 8 millions de français télétravaillent 2 jours par semaine, chiffres constatés à la fin du premier confinement, alors on peut espérer une consommation supplémentaire de 9,6 milliards dont 7,68 milliards en produits français. 

Sans compter l’effet multiplicateur. Si j’achète une coupe de cheveux à 20€, mon coiffeur peut acheter un gâteau d’anniversaire pour son fils, le boulanger peut ….

Une relance par la consommation de plusieurs milliards, sans dégrader le budget de l’Etat ou la santé des entreprises.

Remarques : 
selon l’Insee, 74% des français utilisent la voiture pour aller à leur travail.
la balance commerciale s’améliore car on importe moins de pétrole.

Conclusion : télétravailler augmente le pouvoir d’achat et améliore l’économie française.

Par MATTHIEU BILLETTE DE VILLEMEUR

Fondateur et animateur de teletravail.fr et Catalogue Teletravail.fr Formation au télétravail : création d'entreprise, management de télétravailleurs, mise en place du télétravail, télétravail salarié