Continuer d’innover avec des ingénieurs en télétravail. Les enquêtes de Léa Messala

Continuer d’innover avec des ingénieurs en télétravail. Les enquêtes de Léa Messala

Léa Messala est retournée dans les locaux de VGA, l’équipementier aéronautique bien connu avec Franz LAVION, directeur technique.

Léa Messala : Bonjour monsieur LAVION. L’innovation en télétravail est une question qui préoccupe souvent les directions d’entreprise. Comment cela se passe chez vous ?

Franz LAVION : Nous aussi, nous étions très inquiets. Nous devons concevoir aujourd’hui des équipements pour les futurs avions de nos clients (Airbus, Boeing, par exemple). Ces équipements, des gouvernes, des postes de pilotage, des trains d’atterrissage, doivent apporter des gains substantiels par rapport aux solutions existantes actuellement. 
Nous devons nous projeter dans 25 ans. Les futurs avions que nous équiperons à partir de ce que nous inventons aujourd’hui décolleront dans 10 ans pour une durée de vie de 30 ans. 
Les ingénieurs doivent être créatifs et rigoureux. Avant on travaillait tous ensemble sur un immense plateau, avec le pôle des électroniciens, celui des mécaniciens, celui des informaticiens, etc…, pour favoriser les échanges.

Léa Messala : Et maintenant comment faites vous, avec les ingénieurs en télétravail ?

Franz LAVION : nous avons analysé notre processus d’innovation. 3 phases distinctes constituent une phase d’innovation.
La génération d’idées nouvelles, astucieuses ou inapplicables. Cette phase créative suppose des échanges entre les différents experts. A cette étape, être ensemble dans un même lieu est un atout certain. 

L’analyse de ces idées pour les confronter au réel. Cela se fait essentiellement par des modélisations informatiques, dans chaque domaine d’expertise.
Le mécanicien calcule si les matériaux pourront résister à la pression subie.
Les informaticiens échafaudent des schémas algorithmiques.
Et ainsi de suite.
Chacun décortique l’idée avec son angle de compétence.
Cette étape suppose concentration et calme. Le télétravail est idéal.


La consolidation des recherches de chacun pour valider le modèle. Cette étape est essentiellement technique. Elle se réalise très bien à distance.

Nous avons donc mis en place une organisation hybride ou les salariés se retrouvent pour une phase de dialogue créatif, pendant 1 journée obligatoire sur site. Ils sont contents de se retrouver, et la phase créative est excitante.

Les autres journées se font soit en télétravail, soit au bureau, en fonction des souhaits de chacun, pour travailler au calme, ou pour discuter en petit comité.

Léa Messala : Merci Franz LAVION et bon courage à vos équipes pour imaginer des avions moins coûteux en CO2.

Par MATTHIEU BILLETTE DE VILLEMEUR

Fondateur et animateur de teletravail.fr et Catalogue Teletravail.fr Formation au télétravail : création d'entreprise, management de télétravailleurs, mise en place du télétravail, télétravail salarié